Comment la déguster !

 

Choisissez-la
à point car elle ne mûrit plus après la cueillette. Ne vous fiez pas à la couleur qui se nuance selon les variétés. Elle doit être charnue, ferme et brillante.

Conservez-la

dans son emballage, pas plus que deux ou trois jours. Très fragile, sa fraîcheur est éphémère, même à l'abri dans le bac à légumes du réfrigérateur. La sucrer légèrement permet de la garder un peu plus longtemps.

Elle supporte

par contre, parfaitement bien la congélation, telle quelle ou en coulis, sucrées ou non. L'eau a tendance à la ramollir, évitez donc de la laver.


 
Consommez-la
tout juste cueillie, à la "croque", c'est un délice. Seule ou en salade, légèrement sucrée, parsemée de menthe, ou accompagnée de fromage blanc, elle constitue un dessert léger et frais, cadrant tout à fait avec un régime minceur.

Parfaite

pour les confitures et les gelées, elle entre aussi dans la composition d'entremets, notamment à base de chocolat, et donne des dessers savoureux. On peut la réduire en jus, en purée et en coulis, à consommer tel quel ou à utiliser pour réaliser une mousse, un soufflé ou un sorbet rafraîchissant.

Elle est aussi à la base de boissons fermentées, de liqueurs et d'eau-de-vie. Elle aromatise agréablement le vinaigre.

 


 

 

Période de cueillette


La cueillette des petits fruits au Québec varie d'une saison à l'autre et d'une région à l'autre.

Ainsi, il est préférable de s'informer au préalable du début de la saison pour la framboise.

    Habituellement, la framboise se cueille chez-nous dans la région du Bas-St-Laurent, de mi-juillet à la fin août.

La disponibilité du fruit varie cependant selon les conditions climatiques.

Pour réserver, ou pour toute autre information, nous téléphoner en saison au (418) 551-7133 ou au (418) 551-6151.

 

Contenants et stationnement disponibles sur place.

 

Bienvenue !